>>Dernières Actu

 PnP a été retenue pour participer au Projet Européen : AEROMUCO avec EADS 

 Dr K.ZAHOUILY est été nommé depuis 2011 Expert Européen à REA ( Research Executive Agency ) à Bruxelles. 

 PnP Participe au Projet Orail II ( pour l'insuline Orale) PnP est membre depuis 2009 D' Oseo Excellence " parmi les 2000 entrepreneurs qui vont de l'avant" 

 Dr K.ZAHOUILY a été a été promu par le Ministre de la défense EN 2010 " chevalier de l´Ordre national du Mérite" La médaille lui a été remise par le Professeur Jean-Marie LEHN Prix Nobel de Chimie.

>> Reportages
Emission Un projet, Une équipe diffusé sur la chaine M6.
UV Curing , Matériaux Photopolymères
société de chimie innovante...
Photogreffage PDF Imprimer Email

La technologie UV a également été utilisée pour mener à bien le greffage par voie photochimique qui est l'une des méthodes les plus efficaces pour modifier rapidement les propriétés de surface de matériaux organiques. Cette technique a été appliquée avec succès dans le cas du poly(chlorure de vinyle) qui a ainsi été rendu résistant aux solvants organiques par greffage d'un revêtement acrylique photoréticulé . Dans le cas des polyoléfines, le procédé est plus difficile à mettre en oeuvre par suite de l'absence de sites réactifs sur la chaîne polymère. L'approche classique consiste à générer, par exposition à des rayons g ou à un faisceau d'électrons (EB), des groupements hydroperoxydes et à décomposer ces derniers par un traitement thermique pour former les macroradicaux qui amorceront la polymérisation du monomère à greffer.

Le procédé mis au point par Photon & Polymers consiste à créer des sites radicalaires à la surface de l'échantillon par photolyse d'un photoamorceur dont les états excités présentent la particularité d'arracher un atome d'hydrogène au matériau organique. Ce traitement photochimique modifie considérablement l'énergie de surface du polymère puisque l'angle de contact de l'eau passe d'une valeur initiale de 90° à 30° après greffage. Ce procédé présente tous les avantages inhérents à l'amorçage photochimique, à savoir la rapidité du processus, la faible consommation en énergie, l'émission négligeable de composés organiques volatils, le fait de réaliser en quelques secondes un greffage uniforme de la surface de l'échantillon et à rendre cette polyoléfine hydrophile, d'opérer à température ambiante et la possibilité d'effectuer le traitement de surface par un procédé continu. Par ailleurs, comme le greffage n'intervient que dans les zones éclairées, on peut réaliser, après développement aqueux, des images en relief à hydrophilicité contrôlée. Grâce à ce procédé nous pouvons contrôler entre autres les propriétés de surface des matériaux organiques pour améliorer l'adhérence, la résistance aux produits chimiques voire la friction.